Webyboom

A l'origine, Webyboom était le blog d'un collectif de webdesigners & webconcepteurs, parlant de créa, standards web et accessibilité. Avec le temps, le collectif s'est réduit à une personne (!), et l'on y parle toujours (et surtout) d'accessibilité du web

lundi 22 octobre 2007

Accessibilité: et si l'on parlait de conception web ?

Posté par madona_webyboom le lundi 22 octobre 2007 - Accessibilité

Avoir son propre site web représente pour toute société ou enseigne, une présence et non des moindres sur le terrain, dans le monde des Nouvelles Technologies en continuelle évolution. Sans aucun doute, il favorise sa reconnaissance et augmente considérablement sa clientèle ; D’où l’importance de la conception graphique et l’insistance sur le côté attrayant.

Cependant, la vocation première d’un site web étant de répondre aux attentes de ces utilisateurs, l’ergonomie devient alors un enjeu primordial qu’il faut conceptualiser bien avant la phase de création graphique. Plus concrètement, cette dernière doit se mettre au service de l’ergonomie et viser à favoriser la simplicité de la navigation ainsi que le côté intuitif quant à l’utilisation des diverses fonctionnalités prévues dans le site.

Loin d’être livrée à elle-même et libre de s’exprimer comme bon lui semble, la conception graphique se heurte également à bien d’autres problématiques, telles que les interprétations différentes d’un même code html par les divers navigateurs du marché (même les plus connus) et les contraintes liées à l’Accessibilité numérique.

Une évidence se dégage alors : La conception d’un site web doit démarrer par une réflexion sur l’ergonomie, s’en suit la phase de maquettage graphique et ses déclinaisons puis l’intégration html et enfin l'implémentation.

L’exception à cette règle demeure sur le respect des règles d’Accessibilité Numérique. Cette  étude ne peut être vue comme une étape dans la démarche de réalisation d’un site, mais elle doit  être effectuée de manière transverse à toutes les étapes du projet : conception graphique, intégration, implémentation, jusqu'aux recommandations concernant la génération du contenu par les contributeurs, le tout dans le but de respecter au mieux les critères d’Accessibilité visés de bout en bout.

Quelques exemples pour illustrer ces concepts :

Exemple 1 : Texte du bas en blanc, trop petit et manque de contraste avec le visuel de fond

01

Exemple 2 : Même avec un bon contraste gris foncé sur gris très clair ou blanc, l'écriture en majuscule reste, pour beaucoup de personnes, un obstacle à la lisibilité d'un texte.


02


Exemple 3 : Texte dans l'image du logo ci-dessous --> Pourquoi s'obstiner à insérer un texte, même si ce dernier est traité en image, si la place qui lui est allouée n'est pas suffisante pour qu'il soit lisible ?

03

Exemple 4 : Le texte, malgré sa grande taille et sa couleur noire, reste illisible sur le fond habillé d'une texture de feuille verte. De même pour le texte en vert clair sur le fond transaprent vert foncé. Par ailleurs, l'utilisation d'un fond transparent sous les intitulés des rubriques du menu déroulant ne s'avère pas être une astuce très intelligente quant à la lisibilité de ces intitulés.


04

Conclusion : En règle générale, l'information étant essentiellement véhiculée de manière textuelle, c'est lors de la phase de création graphique que doit se faire le choix de la police de caractère, sa taille et sa couleur ainsi que son emplacement et les effets ou filtres qui lui sont appliqués, de manière à ce que le texte écrit soit suffisamment lisible.


Commentaires

Poster un commentaire