Webyboom

A l'origine, Webyboom était le blog d'un collectif de webdesigners & webconcepteurs, parlant de créa, standards web et accessibilité. Avec le temps, le collectif s'est réduit à une personne (!), et l'on y parle toujours (et surtout) d'accessibilité du web

mercredi 28 mai 2008

11 outils de visualisation des contrastes et des couleurs altérées

Posté par olivier_webyboom le mercredi 28 mai 2008 - Accessibilité

L'une des thématiques bien connues de la conception de sites accessibles est la prise en compte des difficultés de perception du contraste, qui s'intensifient généralement avec l'âge. Ces difficultés s'imposent également aux personnes atteintes de daltonisme. Il s'agit d'une anomalie de la vision qui altère la perception des couleurs. Selon Wikipedia elle toucherait 8% des hommes et 0.45% des femmes en France. Elle se divise en 3 grands types, selon que c'est la perception du rouge, du vert ou du bleu qui est concernée. Outre les embûches de la vie quotidienne (association de couleurs parfois malheureuses dans le choix de vêtements, par exemple...), cela peut devenir un véritable défi de comprendre un texte ou un visuel qui ferait usage de couleurs très (trop) proches, si l'une des composantes est incorrectement perçue.
Les recommandations d'accessibilité prévoient cette situation. Ainsi dans les WCAG 1.0 on trouve la Directive 2: Ne pas s’en remettre exclusivement aux couleurs. Elle incite à ne pas utiliser la couleur comme seul moyen de fournir une information (directive 2.1), et de faire usage de couleurs qui resteront suffisamment contrastées même aux yeux d'un daltonien (directive 2.2).
Pour un concepteur de sites web, il est généralement très difficile de s'assurer que les choix graphiques sont pertinents de ce point de vue, en particulier pour les cas où seuls certains daltoniens sont gênés. Fort heureusement des outils très pratiques permettent de remédier à cela.
L'application dénommée "Cercle Chromatique Accessible" permet de facilement sélectionner un jeu de couleurs de texte et de fond, et de vérifier interactivement la bonne adéquation de ces couleurs au niveau du contraste et de la différence de luminosité. Les algorithmes de contrôle utilisés sont ceux du W3C, cet outil permet donc de faire des choix de couleurs qui satisferont les critères d'accessibilité internationaux. En outre, les perceptions par les personnes atteintes de l'un des 3 grands types de daltonisme sont simulées, ce qui permet de se faire une idée du résultat vu par les daltoniens.
Cet article (en anglais) liste 10 outils de contrôle du contraste. Parmi ceux-ci, une extension Firefox faisant un "bilan des contrastes" complet sur toute la page, d'un simple clic.
Avec tout cela, plus d'excuses pour faire un site aux couleurs inaccessibles!


Commentaires

Poster un commentaire